Avoir une épargne de précaution pour l’investisseur

En tant qu’investisseur, j’ai deux studios dans un même immeuble.

Ces deux studios sont loués à deux étudiants. Les loyers sont respectivement de 350 et de 400 euros.

L’immeuble a bien évidemment un syndic. Le syndic est bénévole, ce qui permet certaines économies par rapport à un syndic professionnel

Cependant, des travaux sont à prévoir en urgence sur la toiture de l’immeuble. Ma quote part s’élève à près de 5 000 euros.

En même temps, dans un autre immeuble, je dois transmettre un bon millier d’euros suite, là aussi, à des problèmes d’infiltration.

Je dois donc fournir 30% le plus rapidement de ces sommes dans le cadre d’un acompte soit l’équivalent de près de 2 000 euros ce mois-ci puis 4 000 euros ensuite.

Quand vous investissez, il est primordial de conserver une épargne de précaution ou un trésorerie capable de faire face à certaines situations. Sinon vous pourriez avoir de mauvaises surprises: Pourquoi vous risquez d’échouer?

Dans l’immobilier, avant d’acheter, il est vital de vérifier l’état de la toiture, des parties communes ou de la façade. Les frais liés à ces travaux sont conséquents et se chiffrent à plusieurs milliers d’euros selon la quote part de chacun.

Il faut penser investisseur pour gagner de l’argent mais aussi être prévoyant pour assurer les dépenses. On ne s’improvise par investisseur car la réalité du quotidien nous revient assez rapidement en pleine face. Je ne dis pas que l’immobilier n’est pas un formidable vecteur d’enrichissement mais il faut prendre ses précautions. Et l’épargne est une des précautions.

Quand je vois tous ces blogs vantant et vendant des richesses, je suis plus mesuré qu’eux. J’ai deux fois leur âge donc je connais bien mieux la réalité du terrain. J’ai connu un incendie dans un immeuble, un mur non porteur qui s’est effondré, un locataire qui me dit je ne vous paie plus le loyer, ….. Donc oui, la réalité du terrain n’est pas aussi exquise que l’image transmise ici ou là.

En outre, détenir une trésorerie ne concerne pas forcement que l’immobilier locatif.

Si vous êtes investisseur sur les marchés boursiers, avoir de l’argent de coté permet de se renforcer et de se prémunir en cas de chute des indices. Vous pourrez ainsi gagner de l’argent et lisser à la baisse votre prix de revient sur une action. Oui, l’épargne de précaution permet aussi de gagner de l’argent dans ce cas précis.

L’épargne de précaution n’est pas rémunérateur sur le support financier classique qu’est le livret A. Je vous conseille de prendre date avec la souscription d’une assurance-vie en fonds en euros qui sera bien plus rémunératrice que le livret A et qui sera parfait pour votre trésorerie. Il faut prendre date le plus jeune possible avec quelques euros dessus. Au bout de 5 ans et 8 ans, l’assurance-vie sera un formidable support pour une trésorerie de court terme!

J’ai parlé d’immobilier, de bourse mais j’aurai pu citer mon autre activité de location de voitures. S’il faut changer une carrosserie, là aussi, votre épargne sera mis à contribution.

Combien?

Chaque cas est différent. Puisque c’est mon blog et que je parle de moi, j’ai une épargne minimale de 10 000 euros. Dans mon cas, il est possible que je dépense cette somme en deux mois pour faire face à des dépenses impromptues et urgentes.

Comment?

Tout simplement par une économie mensuelle sur vos revenus ou en ponctionnant sur des bénéfices liés à une vente. Avant de penser réinvestissement, je pense toujours épargne de précaution. Je pourrai investir dans les meilleures conditions. En outre, si vous avez besoin d’un crédit, une trésorerie adéquate favorisera votre dossier devant le banquier. Il verra ainsi votre sérieux mais aussi votre capacité financière à faire face à différents évènements, ce qui le rassurera.

En résumé, investir c’est prévoir!

Pour 5€, je vous explique comment obtenir un complément de revenus facile et sérieux.

 

 

 

Avoir une épargne de précaution pour l’investisseur

Laisser un commentaire