Copropriété, charges et travaux

Les charges ou les travaux liés à la copropriété sont une notion que beaucoup d’investisseurs dans l’immobilier oublient.  Pourtant avant d’investir ou d’acheter, il est primordial de se renseigner. Cela évitera ainsi, comme je l’avais écrit dans cet article, le risque d’échouer lors de votre votre investissement.

Les charges de copro

Les charges de copropriété sont les charges que chaque copropriétaire doivent payer au syndic. Je ne vais pas les détailler car vous aurez tous les renseignements sur internet. Ces charges peuvent varier du simple au triple et il est donc nécessaire de se renseigner. Par exemple si la résidence a une piscine, vous aurez des charges logiquement plus élevés.

Personnellement, lorsque je suis en mode investisseur, je piste la nature des syndics. Je précise mon raisonnement. Vous avez deux syndics de copropriété: le syndic professionnel et le syndic bénévole. La majorité de mes appartements sont avec des syndics bénévoles. Grace à des studios et ces syndics, mes charges de copropriété ne dépassent pas les 30 euros mensuels (assurance habitation de la copro, eau, électricité des parties communes). Les syndics professionnels font payer leurs prestations et ont une vilaine tendance à multiplier les travaux dans l’immeuble. Pourquoi? Bien trop souvent, la rémunération du syndic (administratif et comptabilité) est fixée à 1,5 % à 3 % de l’ensemble total des travaux hors taxes.

Enfin, demandez au syndic si tous les copropriétaires sont en règle avec le paiement des charges et qu’aucune procédure n’est en cours.

Conseil: Privilégiez les syndics bénévoles afin de réaliser quelques économies.

Les travaux de copropriété

Avant d’acheter un bien en copropriété, vous devez vérifier l’état général de l’immeuble. A vous de vérifier les parties communes, de vous renseigner sur la toiture ou d’observer la façade. Ce sont des frais qui vous incomberont à terme si ceux-ci ne sont pas en bon état. Ces frais sont importants. Par exemple, j’ai reçu récemment un courrier de mon syndic qui a lancé un appel de fonds exceptionnel pour une rénovation de toiture. Cette petite affaire va me couter près de 5000 euros. Donc si vous constater des travaux de copropriété à venir, utilisez le à votre propre avantage en négociant le prix de vente. 

Pour information, si une assemblée générale est organisée après la signature d’un sous seing ou compromis de vente et avant la signature de l’acte authentique, le vendeur a le droit de se faire représenter à l’assemblée par la personne qui lui achète le logement. Dès lors, c’est à l’acquéreur de payer le montant des éventuels travaux votés. Le fait qu’il se rende ou non à l’assemblée ne change rien.

J’ai fait récemment une erreur heureusement sans conséquence. J’ai envoyé le mandat pour me faire représenter mais j’avais oublié de signer! Par chance, aucun gros travaux n’était à l’ordre du jour! L’acquéreur s’était bien gardé de me le signaler …

Le vendeur doit envoyer à l’acquéreur, cinq jours minimum avant la date de l’assemblée générale, les documents suivants :

  • La convocation à l’assemblée générale.
  • L’ordre du jour de l’assemblée.
  • Le formulaire de procuration, soigneusement donc rempli par le vendeur qui désigne l’acquéreur comme représentant du vendeur.

Afin de s’assurer de tout litige ou conflit, je vous conseille de transmettre ces documents soit en lettre recommandé ou soit en mail avec retour d’une bonne réception de l’acheteur.

Conseil: Si votre appartement est au 2e étage, n’hésitez pas à monter jusqu’au dernier étage pour statuer sur l’état général des parties communes. Une mauvaise isolation peut être ainsi et aussi détectée.

Cet article est important pour plusieurs raisons. La copropriété est source de problèmes et vous devez bien vous renseigner en amont. Ainsi, vous pouvez contacter le voisinage pour en savoir plus et en apprendre sur le bien vivre ou non de cette copro. 

Investir ou acheter n’est pas qu’une question d’argent, de rentabilité mais aussi de relationnel. Toutes questions sont bonnes à poser. Vous saurez tout et vous n’aurez ainsi pas de mauvaise surprise!

Pour seulement 5 euros, je vous transmets le guide pratique et complet du bailleur.

Copropriété, charges et travaux

Laisser un commentaire