L’indépendance financière sans patron: un rêve?

L’indépendance financière, devenir rentier, comment vivre sans patron est souvent un rêve que certains ont. J’avais du reste réalisé un précédent article sur comment devenir rentier avant 40 ans.

Chaque individu est différent et la pression sociale fait que ce “statut” n’est pas apprécié, pire montré du doigt. Il est synonyme de fainéantise, de vivre au crochet de la société, de jalousie. Il faut bien penser que vous allez vivre en décalage de la société.

Maintenant, créer sa propre boite pour ne plus avoir de patron est un acte courageux que j’applaudis des deux mains. Oui, il en faut du courage d’avoir une transition d’employé à patron. C’est bien beau de se plaindre et dieu sait que j’ai entendu de collègues le faire. Si c’est pour devenir aigri tous les jours, ce n’est pas le but dans la vie.

Alors oui, l’indépendance financière n’est simple à atteindre.

Il faut du courage mais aussi de l’argent. C’est là que ce blog intervient en vous présentant diverses solutions pour atteindre votre graal. C ‘est à vous de choisir l’option qui vous convient le mieux en fonction de vos compétences, de vos envies et de vos objectifs financiers.

Vous avez 4 piliers d’enrichissement personnel:

  • Le business physique avec la gérance d’un magasin par exemple.
  • Le business immatériel, donc non physique, avec tout ce qui touche internet.
  • La bourse avec la spéculation d’actions ou la rentabilité passive avec les dividendes.
  • L’immobilier avec de l’achat/revente ou l’option locative.

Je suis sur ces quatre business dans une optique de diversification, de sécurisation de mes actifs:

  • Le business physique, je l’ai par mon business de location de voitures
  • Le business dématérialisé, je l’ai par mes ventes d’e-books sur le site 5 euros.com
  • La bourse, je suis en attente d’un krach. Les indices mondiaux sont à leurs records et cela ne me plait pas pour investir dans de telles conditions.
  • L’immobilier, je le suis avec la location Airbnb et par mes studios.

L’important c’est d’être épanoui dans son business. Personnellement, je ne me voyais plus sous les ordre de responsables que je trouvais mauvais. Il était temps pour moi de lancer mon business et de vivre sans patron.

Donc, pour répondre à la question du titre, oui c’est possible. Il faudra peut être du temps pour réaliser vos envies. Attention cependant à tous ces vendeurs de rêve sur la toile, à tous ces vendeurs de pelles et pioches durant la ruée vers l’or car rien n’est facile. Eduquez-vous en amont puis lancez-vous.  Tous ceux qui vous promettent la richesse en 1 ou 2 ans sont des petits malins avides de récupérer votre argent …

Pour seulement 5 euros, je vous explique comment je suis devenu rentier.

L’indépendance financière sans patron: un rêve?

Laisser un commentaire