Les meilleurs placements rentables

Investir vient de sortir son magazine sur les meilleurs placements rentables ou non des français.

En France, nous n’avons pas malheureusement pas d’éducation financière. Du reste, les chiffres qui vont suivre font bien apparaitre cet état de fait. Pour information, j’avais réalisé un article sur l’épargne de précaution qui est un placement stratégique quand on a réalisé des investissements à risque comme moi.

Le taux d’épargne des français en 2020 sur les revenus bruts est de 20%. Le taux est conséquent quand on voit sur quels supports les français épargnent. Les français aiment les produits sécurisés donc sans risques. Mais qui dit sans risque dit faible rentabilité. Bien évidement, nous ne pouvons nous enrichir ainsi. Si j’avais un conseil à transmettre, cherchez les taux de rentabilité conséquent mais sur un horizon de placement minimal de 5 à 10 ans. Je sais, cela peut paraitre long, mais de cette stratégie vous assurerez un placement rentable à moyen ou long terme. Le problème c’est qu’on veut en France tout, tout de suite.

Quels sont les placements rentables ou non préférés des français?

1/ L’assurance-vie.

Les français aiment ce placement puisque 38% d’entre eux placent leur argent sur ce support financier. Malheureusement, comme vous le savez sans doute, ce placement n’est plus rémunérateur. Le taux de rentabilité dépasse au mieux les 1% ce qui n’est pas folichon. En outre, la rentabilité ne cesser de baisser au fil des années et ce n’est pas près de s’améliorer. La politique de la banque centrale européenne (BCE) sera accommandante pendant encore quelques années avec un taux d’intérêt, bas sauf surprise. Le revers et le bon côté de la médaille, c’est que vous pouvez emprunter à taux d’emprunt historiquement bas. Là aussi, un crédit immobilier ne sera pas “cher” puis le taux est de 1% pour des bons dossiers.

Bien évidement, quand je parle du taux de rentabilité faible de l’assurance-vie, je parle du monosupport. L’assurance-vie est basée sur un fonds en euros entièrement sécurisé. Le multisupport est au contraire une assurance-vie basée sur un support en fonds en euros et un support en actions, souvent de fonds d’actions de votre propre banque. Ensuite, par cette proposition de gamme, le banquier vous propose la répartition que vous souhaitez avec un pourcentage pour l’un et l’autre support. Il vous propose souvent une sécurisation à faible risque de 80/20 c’est à dire une répartition de 80% de fonds en euros et 20% sur un fonds en actions.

Conseils: Faites vous même votre assurance-vie multi support afin d’économiser les frais! Vous mettrez le curseur de la répartition à votre convenance et vous choisirez vous même le placement risqué à coté du fonds en euros. Cela peut être les actions mais tout autant l’immobilier.

2/ Les dépôts bancaires.

31% des français placent leur argent dans du livret A ou du livret à développement durable (LDD). Cela peut être aussi du compte épargne logement (CEL) ou du plan épargne logement (PEL). Ces placements bancaires sont si faiblement rémunérés qu’il ne faut pas s’attendre à devenir riche ainsi. Ce sont de placements qui doivent servir pour de l’épargne de précaution.

Conseils: Transformez votre assurance-vie monosupport en livret A. Prenez date et souscrivez à une assurance-vie de votre choix sur un fonds en euros. Au bout de 8 ans, vous optimiserez fiscalement cette stratégie et vous aurez une épargne de courte durée comme le livret A mais avec un meilleur taux rémunérateur. Le taux du livret A à 0.5% vs le taux fonds en euros 1.25%. Enfin, je voudrai revenir sur un point de l’optimisation fiscale de l’assurance-vie. Outre le fait qu’au bout de 8 ans vous économisez sur les taxes, l’abattement fiscal est encore plus important. Vous bénéficiez d’un abattement annuel de 4 600 € sur les intérêts et plus-values (9 200 € pour les couples). Il est là le principal avantage de l’assurance vie dans une optime de meilleure rémunération défiscalisée : vous pourrez retirer une somme importante totalement exonérée, et ce chaque année!  C’est une excellente stratégie pour remplacer le livret A qui a un plafond de 22 900 euros, l’assurance-vie non. En conséquence, l’assurance-vie peut servir de formidable support de dépôt bancaire ou de de complément de revenus!

3/ Les actions.

Honnêtement, je pensais que ce support financier aurait moins les faveurs des français. 25% des français investissent sur le marché de la bourse en achetant des actions. il est historiquement prouvé que c’est un placement rémunérateur à moyen ou long terme. Il est souvent conseillé d’avoir un horizon minimal de 5 ans sur ce placement. Comme vous le savez, des krachs sont possibles. Votre placement va subir des variations qui peuvent vous faire perdre virtuellement la moitié de votre investissement. Vous devez vous accrocher et être confiant sur vos achats d’actions. Pour information, le taux de rentabilité est supérieur à 7% avec les actions.

Conseils: Si vous n’êtes pas au fait de la cuture bourse, vous pouvez investir sur des trackers nommément appelés ETF (Exchange Traded Funds). Il s’agit de fonds indiciels cherchant à dupliquer le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier. Vous pouvez acheter un indice répliquant le cac40 ou même le dow Jones. Les ETF sont à réplication physique ou synthétique. Personnellement, je préconiserai la réplication physique car on évite ainsi les sous-jacents c’est à dire des intermédiaires un peu opaques même pour des spécialistes. En outre, les ETF peuvent suivre aussi un indice comme un secteur ( matières premières, secteur d’activités ou autres). Enfin, vous pouvez utiliser du levier si vous devez aguerris sur ce sujet. Les ETF sont “logeables” sur le PEA (Plan Epargne Actions) ou le CTO (Compte Titre Obligatoire), tout dépendra de l’ETF en question.

4/ Les OPC.

Les OPC (Organismes de Placements Collectifs) sont des fonds d’investissement qui collectent et placent l’argent des épargnants dans des valeurs mobilières, telles que les actions ou les obligations. Ces fonds sont gérés par des sociétés de gestion. 5% des français investissent sur ce support financier.

5/ Les obligations

Une obligation est une part de la dette émis par une entreprise ou un d’un état. 1% des français sont calés sur ce sujet. Honnêtement, je ne maitrise pas ce sujet qui du reste ne m’intéresse guère.

Mes placements rentables, mes investissements et ma stratégie:

Nous venons de faire le tour des placements qui s’effectuent en France. Personnellement, si vous suivez mes aventures, vous savez sur quels supports j’investis mais je vais vous le redire:

  • L’immobilier; J’ai un certain nombre de studios qui sont loués à des étudiants. C’est un investissement qui me rapporte, du fait de l’augmentation de loyers, plus de 10% de rentabilité. Ces studios ont été minutieusement sélectionnés avec un business plan bien établi. Bien évidemment l’emplacement, la rentabilité, la demande, les travaux, les charges,  … étaient les différentes analyses de mes achats.
  • La location saisonnière; J’ai investi dans une niche dans l’immobilier afin de diversifier justement l’immobilier.  La rentabilité est de l’ordre de 8% car je suis soumis par la législation à 120 jours max.
  • La location de voitures; J’ai plusieurs voitures qui me rapportent plus de 20% de rentabilité nette. Attention toutefois, c’est un investissement dépréciatif et vous devez réalisez un business plan sur cet état de fait. Votre rentabilité peut perdre plus de 50% si le choix de la voiture n’est pas optimal.
  • La bourse; J’ai vendu toutes mes actions comme je l’avais signalé dans cet article: J’ai vendu toutes mes actions. Cependant, je suis aux aguets pour de nouveau investir sur ce marché porteur et rémunérateur pour celui qui sait sélectionner et patienter.
  • Le business en ligne; J’ai crée ce blog pour qu’il soit une passerelle avec le site 5euros.com afin de vendre mes e-books. Je le dis en toute transparence. Du reste, à la fin de l’article, je propose un de mes e-books pour 5 euros.
  • Une assurance-vie; J’ai une assurance-vie monosupport sur un fonds en euros boursorama avec eurossima. Pour info, le fonds a généré un taux rémunérateur de 1.15% l’année dernière.
  • Un LDD; C’est un placement pour des dépenses urgentes le jour même.

 

Comme vous pouvez le constater, je suis très diversifié. La diversification est la base de ma stratégie globale d’investisseur. Je protèges mes actifs en sécurisant mes sources de revenus. Un krach boursier est si vite arrivé pour mettre à mal mes actions. Un virus est si vite arrivé pour mettre à mal une location saisonnière ou une location de voitures. Un mauvais payeur est si vite arrivé pour ne plus vous payer le loyer, etc etc etc

Pour seulement 5€, je vous explique comment devenir financièrement indépendant ou comment investir sans apport ou sans argent.

 

 

Les meilleurs placements rentables

Laisser un commentaire